fbpx

Cinquante clandestins Cubains rapatriés après avoir été arrêtés au large des Etats-Unis

Cinquante clandestins Cubains rapatriés arrêtés large Etats-Unis
 
Cinquante Cubains ont été arrêtés alors qu’ils tentaient de rejoindre clandestinement les Etats-Unis à bord de petites embarcations. Ils ont été interceptés lors de cinq interventions distinctes, ces derniers jours, ont annoncé les garde-côtes, qui en ont profité pour encourager les Cubains à ne pas tenter la traversée du Détroit de Floride, infesté de requins.
 
Les clandestins Cubains, contrairement à ceux d’autres nationalités, sont autorisés à rester aux Etats-Unis s’ils parviennent à rejoindre la terre. S’ils sont arrêtés en mer, ils sont immédiatement rapatriés. Le gouvernement américain a annoncé qu’il n’avait pas l’intention de changer sa politique migratoire, malgré une augmentation du nombre de personnes qui tentent la traversée depuis que les Etats-Unis et Cuba ont annoncé un rapprochement diplomatique.
 
En un an, 4.462 Cubains ont tenté de rejoindre les Etats-Unis par la mer, alors qu’ils étaient « seulement » 3.940 l’année précédente.
 
Les Etats-Unis prouvent ainsi qu’il est possible de réagir aux traversées en raccompagnant les clandestins jusqu’au port d’origine, ce qui n’est pas fait pour les autres clandestins ni aux Etats-Unis, ni en Europe. Pour autant cette politique ne dissuade pas les candidats, étant donné qu’en cas de réussite ils peuvent légalement demeurer aux Etats-Unis.