fbpx

Ecosse : un moine arrêté pour avoir distribué des prospectus contre l’homosexualité

Ecosse Moine Arrete Prospectus Homosexualite
 
Un moine écossais a été arrêté par la police du Cambridgeshire après avoir distribué des prospectus contre l’homosexualité, la contraception, l’avortement et le divorce.
 
Le frère Damon Jonah Kelly, supérieur de la communauté religieuse Black Hermits à Glasgow a été interpellé par la police d’Ecosse le 8 décembre dernier pour trouble à l’ordre public après qu’il a écrit une lettre au magazine homosexualiste Pink News pour revendiquer la distribution des tracts dénoncés.
 

Le moine arrêté après avoir revendiqué le prospectus

 
La police n’avait pas initialement prévu d’agir malgré les plaintes déposées, affirmant que les prospectus ne contenaient aucune déclaration délictueuse et ne ressortissaient qu’à l’exercice normal de la liberté d’expression.
 
Pourtant, lorsque ce moine a lui-même affirmé qu’il avait distribué ces tracts, elle a changé d’avis et l’a arrêté. Il est désormais libre mais appelé à comparaître le 20 janvier prochain.
 

La doctrine catholique sur l’homosexualité interdite en Ecosse

 
Parmi les tracts, l’un est intitulé « Homosexualité ». On y lit : « Dieu a créé l’homme et la femme pour leur complémentarité et pour la procréation », par conséquent « toute activité sexuelle en dehors de l’union matrimoniale d’un homme et d’une femme est un péché et donc immoral ».
 
Il affirme également que l’homosexualité est une maladie mentale résultant de plusieurs facteurs dont les expériences de l’enfance, qui est peu à peu devenu un culte rendu à la culture de mort : « c’est une dangereuse tentation plutôt qu’une orientation saine » précise le prospectus.
 
Il est également précisé que l’acceptation de l’homosexualité entraînera l’acceptation d’autres déviations sexuelles comme la pédophilie, une affirmation ainsi justifiée : « une forme commune de l’homosexualité est la pédérastie »…
 
La note ajoute enfin que si les personnes homosexuelles ne doivent pas être persécutées, les inclinaisons homosexuelles ne devraient pas être encouragées.
 
Aucun appel à la violence donc, mais un enseignement catholique désormais interdit en Ecosse.