fbpx

Enorme manifestation contre le “mariage” homosexuel et la théorie du genre à Rome

Enorme manifestation mariage homosexuel théorie genre Rome
 
Entre 300.000 et un million de personnes se sont rassemblées au cœur de Rome au cours d’une énorme manifestation pour protester non seulement contre la reconnaissance du « mariage » homosexuel mais également contre l’enseignement de la théorie du genre à l’école comme l’a honnêtement souligné l’AFP, sans que les gros médias ne rapportent cette seconde revendication des manifestants.
 
L’AFP rapporte également l’ampleur de la manifestation de Rome, précisant qu’elle « humiliait » la manifestation contre l’austérité organisée à Londres, « non seulement par le nombre de personnes mais également par l’absence de comportements criminels ».
 

Enorme mobilisation à Rome contre le « mariage » homosexuel …

 
A Rome, tout comme à Paris lors des « Manif pour tous » de ces dernières années, des centaines de milliers de personnes déterminées à faire entendre leur voix peuvent se rassembler de manière réellement pacifique, sans qu’aucun incident ne soit à déplorer. Mais comme pour Paris, il y a désaccord sur le nombre de manifestants contre les unions homosexuelles puisque l’AFP, en l’absence de toute estimation officielle de la part de la police, affirme que la manifestation avait rassemblé plus de 300.000 personnes alors que les organisateurs en revendiquent un million, rassemblés derrière les slogans « La famille sauve le monde » et « Défendons nos enfants ».
 
L’Italie est l’un des derniers pays européens à ne reconnaître aucun statut aux paires homosexuelles, mais l’actuel gouvernement de Matteo Renzi vient de présenter un projet d’union civile qu’il prévoit de faire adopter avant la fin de l’année. Des parents se sont d’autre part récemment dressés contre les écoles de leurs enfants, en raison de l’enseignement de la théorie du genre.
 

… et l’enseignement de la théorie du genre

 
La manifestation était organisée alors que le texte de loi est actuellement examiné en commission au Sénat, où il a été ralenti par des milliers d’amendements déposés par le parti de centre-droit du ministre de l’Intérieur Angelino Alfano. Ce dernier avait d’ailleurs appelé à manifester.
 
Plusieurs alliés du centre-droit sont favorables à l’établissement d’une union civile pour les homosexuels mais rejettent le texte en raison de deux dispositions : l’accès à la pension de réversion pour les homosexuels, et la possibilité d’adopter l’enfant de son partenaire.
 
Mais l’opposition aux unions homosexuelles n’était pas le seul sujet puisque les manifestants s’étaient également rassemblés pour défendre « l’avenir de leurs enfants ».
 
« Dans l’école de mes enfants, ils parlent de familles composées de deux pères ou de deux mères, sans demander la permission aux parents » a expliqué le docteur Giuseppe Ripa, 41 ans, soulignant : « C’est dangereux et faux ».
 
« Nous demandons que les familles basées sur le mariage soient respectées et que les parents continuent à jouer un rôle central. Nous rejetons avec force la tentative d’imposition des projets éducatifs qui ont pour but de détruire l’identité sexuelle des enfants », a affirmé Massimo Gandolfini, porte-parole du comité « Défendons nos enfants ».
 

Béatrice Romée