fbpx

Etats-Unis : des homosexuels mariés à des femmes s’opposent au « mariage » gay devant la Cour Suprême

Etats-Unis homosexuels mariés femmes opposent mariage gay Cour suprême
 
Alors que la Cour suprême doit se prononcer sur la constitutionnalité du « mariage » gay aux Etats-Unis, des hommes attirés par les hommes mais mariés à des femmes ont apporté leur témoignage pour convaincre la Cour Suprême de ne pas légaliser le « mariage » homosexuel, auquel ils s’opposent en parfaite connaissance de cause.
 
Le 3 avril dernier, 21 personnes ont déposé un « amicus curiae » pour éclairer la Cour suprême dans son choix, alors que quatre Etats continuent à défendre le mariage entre un homme et une femme.
 
Leurs témoignages ont été entendus le 28 avril.
 
Les hommes concernés ont précisé qu’ils étaient attirés par les hommes, comme ceux qui réclament aujourd’hui le « mariage » pour les homosexuels, et qu’ils avaient, pour la plupart, découvert cette attraction alors qu’ils étaient encore jeunes.
 

L’attraction homosexuelle de ces « gays » n’a pas empêché le mariage avec une femme

 
Mais cette découverte ne les a jamais empêchés de construire une famille avec une femme.
 
« Tous pensent que le mariage entre un homme et une femme est unique en soi, et tous ont choisi de se marier et de rester mariés à leurs femmes – malgré leur attraction pour les hommes – parce qu’ils s’étaient rendus compte qu’un tel mariage apportait la joie et le bonheur à eux-mêmes et à leurs épouses, enfants, petits-enfants et communautés », explique le rapport déposé devant la Cour suprême.
 
Ce texte établit une distinction très claire entre les inclinations homosexuelles et le choix de vie : « Ils acceptent pleinement la réalité de leurs attractions pour le même sexe », souligne le rapport : « Ils affirment exactement ce qu’ils sont, comme ils sont. Mais ils certifient également que leurs attirances ne dictent pas les relations qu’ils choisissent. Tandis qu’ils n’ont pas le choix dans leurs attirances, ils ont vraiment le choix dans leurs relations. »
 

La Cour suprême des Etats-Unis entend des homosexuels mariés qui s’opposent au « mariage » gay

 
Après plusieurs témoignages sur le mariage qu’ils ont conclu avec une femme, plusieurs d’entre eux confient la souffrance d’être étiquetés comme « gay » dès lors qu’ils ressentent une attraction pour les hommes. Ce que ces hommes veulent faire comprendre est que leur chemin de vie n’est pas déterminé par ces attirances pour le même sexe.
 
Doug Mainwaring a donné ce témoignage : après avoir divorcé de sa femme, il a entretenu des relations homosexuelles. Puis il a choisi de retourner auprès de sa femme et de reconstruire son mariage.
 
« Ne laissez pas sacrifier le mariage sur l’autel du politiquement correct » a-t-il supplié la Cour suprême. Même si les partisans du « mariage » homosexuel refusent de prendre en compte ces arguments, ils doivent au moins les écouter.
 
Et ces hommes ne sont pas les seuls témoins particuliers de ce débat : des parents et amis de personnes gays ou anciennement gays sont également intervenus pour défendre le mariage entre un homme et une femme, tout comme des adultes élevés par des paires homosexuelles.
 

Béatrice Romée