fbpx

Etats-Unis : leader de l’anti-terrorisme ou générateur d’actes terroristes ?

L’agence de presse chinoise Xinhuanet pose la question de savoir si les Etats-Unis sont réellement les leaders de la lutte anti-terroriste s’ils engendrent au contraire des actes terroristes.
« Washington a accordé peu d’attention à l’étude des causes du terrorisme, qui devraient pourtant nous intéresser, alors que le dernier “ méchant ” de la liste noire, l’Etat islamique (EI), est issu non pas d’Iran ou de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), tous deux “ ennemis ” de Washington, mais d’Irak, pays “ libéré&nbsp ;” et “ démocratisé” par les Etats-Unis eux-mêmes » écrit notamment l’agence de presse chinoise.
Elle pointe du doigt le rôle de « générateur d’actes terroristes » des Etats-Unis « quand les guerres en Afghanistan, en Irak, en Libye et en Syrie ont transformé la région en un champ de bataille brûlant, sans paix, sécurité, ou stabilité à l’horizon ».