fbpx

Etats-Unis : Pour le climat, contre l’économie

Etats-Unis : Pour le climat, contre l’économie

Etats-Unis :

Le ministère de l’Environnement américain propose aujourd’hui un projet visant à réduire les émissions de CO2 de l’industrie américaine de 30% avant 2030, par rapport aux niveaux enregistrés en 2005.

Jusqu’ici, le danger officiel du CO2 était sa contribution à l’effet de serre, lui-même présumé responsable d’un réchauffement global de la planète…
 
Mais le mythe prend l’eau : certains contestent la réalité du changement climatique, d’autres que l’homme en soit responsable. Habile, le gouvernement américain invoque donc une autre préoccupation, celle de la santé humaine. On prévoit des conséquences catastrophiques de l’augmentation de la concentration en CO2, notamment quant à l’asthme. Cela rappelle la stratégie terroriste utilisée dans l’affaire de la couche d’ozone. Au bout de la peur, un objectif simple : la réduction de 30% par rapport au niveau de 2005 de la production industrielle en quinze ans.

Les conséquences ne sont pas difficile à prévoir, et elles font vraiment peur : la production industrielle va chuter, et il faudra pour la maintenir lancer des techniques de remplacement qui auront leur coût.
 
Pendant ce temps-là, le Tiers-Monde n’aura pas ces dépenses-là à faire, et la Chine, qui se fiche éperdument de ces préoccupations écologiques non plus…

La compétitivité du Nord et de l’Occident en souffrira, ce qui provoquera un nouveau transfert de richesses vers le Tiers-Monde et les pays émergents.
 
Le calendrier de cette catastrophe est fixé : une Conférence internationale sur le climat se tiendra à Paris fin 2015, avec des décisions contraignantes à la clé.