fbpx

Les Etats-Unis de Donald Trump mettent fin au statut de réfugié temporaire accordé aux migrants d’El Salvador

Etats Unis Trump statut réfugié temporaire migrants Salvador
 
La décision affectera en théorie quelque 200.000 personnes qui ont bénéficié de ce statut introduit lors des tremblements de terre qui ont frappé leur pays en 2001. Elle correspond à un moment où le Département de la sécurité intérieure américain a décidé que la catastrophe l’ayant justifié ne produit plus d’effets néfastes.
 
Breitbart News annonce que la plupart des Salvadoriens concernés retourneront chez eux ici à septembre 2019, apportant à leur pays d’origine le bienfait de leur épargne et des compétences acquises pendant leur séjour aux Etats-Unis, tandis que leurs emplois iront aux Américains ou aux immigrés légaux. Voire…
 
Nombre de ces migrants salvadoriens vivaient déjà illégalement aux Etats-Unis au moment où leur pays a été frappé par des séismes dévastateurs, et ils ont alors profité d’un « statut protégé temporaire » prorogé à 11 reprises par George W. Bush et Barack Obama pour régulariser leur situation.