fbpx

L’Europe accorde près de 3 millions de dollars à une étude turque sur l’ADN anatolien de l’ère néolithique

Europe 3 millions dollars étude turque ADN anatolien ère néolithique
 
Le Conseil européen de la recherche (CER) a octroyé aux scientifiques turcs une subvention de 2,5 millions d’euros pour l’analyse de l’ADN de 1 500 personnes vivant dans la région anatolienne – la partie asiatique actuelle de la Turquie – pendant la période néolithique.
 
Ces derniers voudraient trouver comment les êtres humains sont passés de l’état de chasseurs-cueilleurs nomades à celui de colonies, sociétés où les animaux étaient domestiqués et les cultures cultivées. Cette transition aurait duré de 3 000 à 4 000 ans et s’étalerait de 10 000 à 7 000 ans avant J.C..
 
Ce serait, pour l’un des chercheurs, « raconter l’histoire vraie de l’un des jalons les plus importants de l’histoire de l’humanité ».
 
« Au cours de l’étude, les échantillons génétiques qui appartiennent à près de 1500 personnes de 20 colonies néolithiques anatoliennes seront scannés par une méthode de séquençage de l’ADN ».
 
L’étude sera ensuite réduite à 350 personnes dont les échantillons feront l’objet d’une analyse plus approfondie. La deuxième étape sera consacrée à l’analyse bio-informatique afin de pouvoir déterminer la proximité génétique et le flux génétique entre les communautés.
 
Les scientifiques pourraient ainsi recueillir des données culturelles objectives.