fbpx

Les évêques du Royaume-Uni se réjouissent de la défaite du projet de légalisation de l’euthanasie

évêques Royaume-Uni défaite projet légalisation euthanasie
 
Alors que le Parlement britannique a rejeté par 330 voix contre 118 un projet travailliste de légalisation de l’euthanasie, ou plus exactement du suicide assisté qui en est une variante, pour toute personne dont la mort serait prévisible dans un délai de six mois, les évêques catholiques du Royaume-Uni se sont félicités de cette défaite du lobby de la « mort choisie », se réjouissant de la mobilisation des catholiques.
 
Mgr Peter Smith, président de la commission « responsabilité et citoyenneté » de la conférence des évêques d’Angleterre et du Pays de Galles, a salué la lucidité du Parlement qui a « reconnu les graves risques que faisaient courir cette lois aux personnes les plus vulnérables ». « J’espère que, le débat sur le suicide assisté étant désormais derrière nous, les soins palliatifs focaliseront l’attention du débat politique », a-t-il déclaré.
 
Il a invité les catholiques qui se sont mobilisés contre euthanasie à continuer de lutter pour de meilleurs soins en fin de vie.
 

Les évêques catholiques du Royaume-Uni se félicitent de la mobilisation des catholiques

 
Le cardinal Vincent Nichols a remercié pour sa part « tous les catholiques de nos paroisses qui ont pris le temps d’écrire ou de rendre visite à leur représentant au Parlement pour faire part de leurs inquiétudes » : « Cela aura été un moment important de témoignage par rapport à notre foi chrétienne et à la valeur que celle-ci reconnaît à chaque vie humaine. Maintenant, renforçons les soins palliatifs personnels : qu’ils se développent dans tous nos hôpitaux. »
 
Témoigner pour le respect de la vie ? C’est en effet un devoir du catholique. A quand pareils encouragements à ceux qui luttent pour le respect de la vie de l’enfant à naître, et plus largement pour le respect de l’enseignement de l’Eglise en matière de mariage et d’exercice de la sexualité ?
 

La défaite du projet de légalisation de l’euthanasie : une victoire de la mobilisation des opposants

 
Le rôle des médias et de la mobilisation des opposants a en tout cas été clairement visible dans le débat sur l’euthanasie : alors que la presse a donné une grande place aux cas de Britannique qui sont allés en Suisse pour obtenir leur suicide assisté dans une clinique « Dignitas », ce sont les électeurs ordinaires qui ont submergé les élus de courriers et de courriels, dans des proportions inédites au cours de cette dernière décennie.
 

Anne Dolhein