fbpx

Exposition/GEOGRAPHIE HISTORIQUE Camargue : archéologie et territoire, enquête sur un Rhône disparu ♥

exposition camargue archéologie territoire enquête Rhône disparu géographie historique

Fouille Ulmet 2014.


 
Camargue: archéologie et territoire, enquête sur un Rhône disparu est une exposition proposée par le Musée départemental d’Arles antique. Comme le titre l’indique, il s’agit de géographie historique, au croisement de plusieurs disciplines, géologie, géomorphologie, archéologie, présentant de l’Antiquité à nos jours les variations très significatives de la géographie du delta du Rhône, avec le cadre naturel et les sites d’occupation humaine. Cette exposition serait très utile pour préparer une randonnée en Camargue.
 
Le Musée, en périphérie méridionale d’Arles, est lui-même posé comme à l’entrée de ce monde si particulier, plat, plus ou moins salé et humide selon les endroits et les périodes. Le parcours est bien conçu, alternant vidéos pédagogiques et représentations des sols, photographies actuelles et aquarelles reconstituant le passé antique ou médiéval. Des cartes nombreuses permettent de se repérer. Les cartes anciennes des XVIème et XVIIème sont souvent peu lisibles, mais le visiteur découvre ainsi les difficultés du travail des chercheurs.
 

Camargue : archéologie et territoire, enquête sur un Rhône disparu

 
Camargue: archéologie et territoire, enquête sur un Rhône disparu propose de manière fort pédagogique la reconstitution de la démarche de chercheurs pluridisciplinaires. Les vues aériennes ou satellitaires permettent de discerner les bras disparus du Rhône, du moins sur les deux derniers millénaires. Les pollens fossiles permettent de retrouver les plantes disparues, donc les milieux sur lesquelles elles se fixaient. Les coquilles de moules fournissent aussi des indications sûres, car des dizaines d’espèces de moules sont spécialisées suivant les qualités de l’eau, de l’eau douce vive à l’eau de mer, en passant par celles typiques d’environnements lacustres ou saumâtres, avec une infinité de gradations. Evidemment, de nombreuses fouilles archéologiques ont retrouvé les différentes traces de présence humaine.
 
De façon un peu irrationnelle, l’exposition souffre de sa proximité avec les trésors inestimables du Musée d’Arles antique, d’importance nationale, et même mondiale ; là, l’intérêt n’est à l’évidence que local, mais reste indéniable. Le parcours peut ne prendre qu’un quart d’heure, et il serait dommage de le manquer, d’autant que le prix est compris dans le billet du Musée.
 

Hector Jovien

 

exposition camargue archéologie territoire enquête Rhône disparu géographie historique

Reconstitution du port d’Ulmet. Aquarelle de J.-C. Golvin.


 

  • Informations pratiques :
  •  
    – Musée départemental Arles antique, Presqu’île du Cirque romain, BP 205, 13635 Arles cedex.
    – info.mdaa@cg13.fr – Standard : 04 13 31 51 03.
     

  • Horaires d’ouverture :
  •  
    – tous les jours de 10h à 18h, sauf le mardi.
    – Fermeture : 1er janvier, 1er mai, 1er novembre et 25 décembre.
     

  • Tarifs :
  •  
    – exposition comprise dans le billet d’entrée du musée.
    – Entrée plein tarif : 8 €
    – Entrée tarif réduit : 5 €
    – Gratuit pour tous les publics les premiers dimanches du mois.