fbpx

France : psychiatrie et terrorisme

France psychiatrie terrorisme

Le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb.


 
Le gouvernement français envisage de mobiliser les hôpitaux psychiatriques et les psychiatres libéraux dans la lutte contre le terrorisme afin de repérer des individus susceptibles de passer à l’acte. C’est ce qu’a déclaré vendredi le ministre de l’Intérieur.
 
« On a en fait deux types d’attaques aujourd’hui, affirme Gérard Collomb. Vous avez à la fois des attaques planifiées comme celle qui vient de se produire en Espagne, et puis vous avez des gens qui se radicalisent brutalement avec souvent des profils psychologiques extrêmement troublés. »
 
Une nouvelle piste, après l’échec des centres de déradicalisation, dont le gouvernement vient de décider de fermer l’unique existant en Indre-et-Loire– d’ailleurs vide de tout occupant depuis février dernier. Mais la psychiatrie ne pourrait-elle pas également servir à l’endroit de certains hommes politiques qui se refusent à regarder la réalité en face ?