fbpx

François Hollande renonce.
Mais à qui obéit-il ?

François Hollande renonce
 
François Hollande ne sera donc pas candidat à la présidence de la République, alors que tout laissait penser qu’il le souhaitait vivement.
 
C’est la montée de Manuel Valls, ainsi que son propre bilan désastreux qui l’ont poussé vers la sortie, dit-on.
 
On se retrouve donc avec deux grands candidats à gauche : Valls et Macron. Ce dernier est à l’évidence le candidat de la haute finance, tout son discours le crie. L’initié Valls, celui qui a réprimé la résistance au « mariage » gay, est sur une ligne plus évidemment laïciste, metteur en œuvre de toutes les transgressions franc-maçonnes. Le candidat de la maçonnerie, en somme.
 
Cela ne laissait pas beaucoup de place au falot François Hollande qui a fait de la place à son Premier ministre, celui qui a le plus de chances d’aller au bout en mai.
 
On ne sait pas à qui a obéi François Hollande, mais ce qui est clair, c’est qu’il a agi en serviteur.