fbpx

Royaume-Uni : Simon Stevens, directeur du NHS dénonce les parents en surpoids : le gouvernement doit les contraindre à maigrir !

NHS gouvernement contraindre maigrir parents surpoids Royaume-Uni Simon Stevens
 
Le directeur exécutif de la sécurité sociale du Royaume-Uni (NHS), Simon Stevens, a affirmé que les parents en surpoids doivent maigrir ou faire face à leurs responsabilités. Tout en incitant le gouvernement à soutenir des plans d’action pour contraindre les assurés à adopter des styles de vie plus sains, Simon Stevens a affirmé que la NHS n’est pas seulement un service de sécurité sociale, mais un « mouvement social ».
 
On connaissait les tendances totalitaires de la sécurité sociale britannique sur les questions de l’avortement. Les choses sont encore plus claires désormais : la NHS dicte un mode de vie ; au gouvernement de contraindre le peuple à l’adopter. Elle se penche en l’occurrence sur l’emploi du temps sportif et sur les assiettes des Britanniques. Demain elle gérera euthanasie, après-demain les manipulations génétiques… Les deux pourraient d’ailleurs servir à limiter l’obésité dans le pays, alors pourquoi pas ?
 

Simon Stevens, chef de la NHS dénonce les parents en surpoids et leur mode de vie

 
C’est lors d’une séance de questions-réponses dans un service de chirurgie de Birmingham que le directeur exécutif de la NHS a fait cette remarque sur les parents gros ou obèses, au côté du Premier ministre David Cameron. L’occasion pour Simon Stevens de lancer une attaque en règle contre les parents en surpoids qui mènent une vie de « téléspectateurs passifs », incapables de déceler l’obésité de leurs enfants… Il s’est empressé d’accuser les millions de gens qui continuent à manger nourriture déséquilibrée, à boire ou à fumer, et à ne pas faire d’exercice, de « normaliser l’obésité ».
 
« Une nourriture déséquilibrée, les boissons gazeuses sucrées et les vies de téléspectateurs passifs normalisent l’obésité. Et en tant que parents, un tiers d’entre nous est incapable de remarquer que son enfant est sérieusement en surpoids », a-t-il déclaré devant les caméras.
 

Simon Stevens encourage le gouvernement à contraindre les parents à maigrir

 
Il a alors lancé un ultimatum : « Nous avons le choix. Condamner nos enfants à une augmentation considérable de diabètes évitables, de maladies cardio-vasculaires et de cancer ? Imposer au contribuable le fardeau d’une facture de la NHS supérieure à 8 milliards de livres d’ici à 2020 ? » Ou alors, de lancer un « grande plan de prévention » avec « la gamme complète des outils que nous avons à disposition ». Les parents qui ne suivraient pas la prévention devraient alors « prendre leurs responsabilités ».
 
David Cameron s’est empressé d’apporter son soutien inconditionnel à la NHS, alors que le parti du Labour l’avait accusé du contraire pendant la campagne électorale.
 
« Nous sommes ceux qui ont remis la qualité, la sécurité et la compassion au cœur de la NHS. Mon amour de la NHS, mon respect pour la NHS, mon engagement pour la NHS passe par chaque partie de mon corps. La NHS est en sécurité entre mes mains, ne laissez personne vous dire le contraire », a-t-il déclaré. La NHS, nouveau dieu, moloch ou tyran ?
 

Béatrice Romée