fbpx

4,5 fois plus d’ordinations sacerdotales aux États-Unis qu’en France

Ordinations sacerdotales Etats Unis France
 
Le mois de juin est traditionnellement celui des ordinations sacerdotales dans l’Église catholique : elles se déroulent, pour la plupart, autour de la fête des saints Pierre et Paul (29 juin). Qu’en sera-t-il, en cette année 2016, des ordinations sacerdotales en France et aux États-Unis ? Peut-on esquisser une comparaison ? On le peut… mais cette comparaison n’est pas en faveur de l’Église catholique en France. Voyons cela d’un peu plus près…
 
Un regret d’abord. Les statistiques sur le catholicisme en France sont déficientes. Contrairement aux États-Unis où des statistiques sur les origines ethniques et l’adhésion religieuse des citoyens sont précises, tenues à jour et facilement disponibles, la France s’y refuse et l’Église « qui est en France » ne nous aide pas toujours à y voir beaucoup plus clair…
 

Les ordinations sacerdotales en France

 
Ce que l’on sait, c’est que la population française compte 66 millions d’habitants. Sur ces 66 millions, on estime que les baptisés catholiques en représenteraient 44. Les deux tiers des Français (66 %) seraient donc catholiques par le baptême, mais des sondages sur l’appartenance religieuse des Français montrent que seuls 56 % des interrogés se déclarent catholiques, autrement dit 10 % des baptisés catholiques ne s’estiment pas catholiques… Le taux de pratique religieuse régulière (au moins assistance à la messe dominicale) ne dépasse pas les 4 % chez les baptisés.
 
Les sources officielles catholiques estiment qu’environ 120 hommes seront ordonnés prêtres – environ 87 diocésains et une trentaine de religieux – cette année : un nombre équivalent à celui de 2015.
 

Les chiffres aux États-Unis

 
La population des États-Unis est de 324 millions d’habitants dont 70 millions de catholiques (environ 21,5 % de la population : c’est la plus grande dénomination, confession, dans ce pays). La taux de pratique religieuse régulière (au moins assistance à la messe dominicale) est de 10 % chez les baptisés. La conférence des évêques catholiques des États-Unis a publié le 21 avril dernier, un rapport de près de 30 pages sur les ordinations sacerdotales qui seront célébrées au cours l’année. Elles s’élèveront à 548, en légère diminution par rapport à 2015 (595) mais toujours dans une tendance de reprise (477 en 2014).
 

Quelles conclusions ?

 
Si l’on rapporte le nombre d’ordinations aux populations catholiques respectives des deux pays, les États-Unis en compteront 3 fois plus que la France.
 
Si l’on s’en tient au nombre absolu des ordinations, les États-Unis en compteront 4,5 fois plus que la France. Un chiffre révélateur…
 

Adam Villiers