fbpx

Expulsion de migrants : le Pakistan suspend ses accords avec l’Union européenne

Pakistan suspend accords Union européenne expulsion migrants
 
Le pays asiatique musulman n’accueillera plus les migrants illégaux expulsés par les pays européens (hors Royaume-Uni), en raison de ce que le Pakistan qualifie d’« abus flagrants », à partir d’une date qui reste à déterminer. Il s’agit à la fois de Pakistanais et de migrants illégaux ayant transité par ce pays pour rejoindre illégalement l’UE.
 
Selon le ministre pakistanais de l’Intérieur, Chaudhry Nisar Ali Khan, les pays européens ont « galvaudé » ces accords signés en 2010 : ils ne vérifient plus auprès des autorités pakistanaises leur nationalité et d’autres détails. 90.000 clandestins ont été renvoyés en 2014 vers le Pakistan.
 
L’accord avec le Pakistan est actuellement volontiers cité en exemple par les autorités européennes qui voudraient voir des procédures similaires mises en place avec d’autres pays, comme le Bangladesh ou les pays africains d’où arrive un flux de migrants économiques.