fbpx

Le patriarche Louis Sako préférerait une intervention sous l’égide de l’ONU

Le patriarche Louis Sako prefererait une intervention sous l egide de l ONU
 
Le patriarche chaldéen d’Irak, Mgr Louis Sako, a salué l’alliance conclue à Paris contre le Califat islamique, précisant qu’il serait préférable qu’elle soit sous l’autorité de l’ONU plutôt que sous celle d’un seul pays, à savoir les Etats-Unis. Il s’est également opposé aux « bombardements », soulignant que les raids aériens finissent toujours par « tuer des innocents ».
 
Une demande sans doute faite à cause des liens étroits entre Israël et les Etats-Unis, mais également à cause du double jeu de ces derniers dans la région.
 
Un délégué russe était par ailleurs présent à Paris et demandait la même chose : il a réaffirmé la volonté de la Russie « participer au développement de mesures supplémentaires contre le terrorisme ». La Russie s’est cependant opposée ces derniers jours à des raids aériens américains sur la Syrie sans l’accord du président Bachar el-Assad. Sergie Lavrov demande en outre une participation plus élargie aux pourparlers au Conseil de sécurité de l’ONU.
 
Une position partagée par le patriarche chaldéen : il estime important à la fois qu’un « mandat de l’ONU » puisse être mis en place et que les « pays arabes » participent à son élaboration, étant donné qu’ils connaissent « la langue, la mentalité et la géographie de la région ».