Exposition : ARCHEOLOGIE/ HISTOIRE Le Pérou avant les Incas ♥♥


 
Le Musée du Quai Branly Jacques Chirac propose actuellement une intéressante exposition d’archéologie et d’histoire sur le thème annoncé par un titre explicite : Le Pérou avant les Incas.
 
L’exposition a été pensée en collaboration avec les musées péruviens, qui supervisent localement les campagnes de fouilles archéologiques. De nombreux objets, qui n’ont jamais été vus en France, sont donc présentés, et ce de façon très pédagogique, avec mise en valeur du contexte, vidéos, panneaux explicatifs et maquettes. De nombreuses vidéos, pas trop longues, proposent des entretiens avec les archéologues sur le terrain ; les sous-titres ne sont pas toujours très lisibles, mais l’espagnol péruvien se comprend facilement.
 
L’histoire du Pérou précolombien, très peu connue du grand public en France, est résumée par des textes concis et précis, et des frises chronologiques, présentes sur de grands tableaux explicatifs. Le visiteur ne doit pas oublier de prendre le petit dépliant explicatif à l’entrée de l’exposition, bien fait. L’exposition s’étend chronologiquement de -1000, avec les premières civilisations précolombiennes complexes, jusqu’aux conquêtes des Incas aux XIVème et XVème siècles.
 
Se sont donc succédées au Pérou, en des sites souvent différents et distants de centaines de kilomètres les civilisations Cupisnique et Chavin, de -1000 à 0. Puis se sont développées les cultures Moche (5 périodes), Lambayaque, Nazca et Wari de 1 à 1100. Enfin, ont été soumis tardivement par les Incas les Etats des Chimu et les Pachacamac, après quelques siècles de rayonnement. Certains objets sont en fait connus en Europe et attribués à tort aux Incas, comme en particulier les statuettes dorées des Chimu et des Lambayaque.
 

Le Pérou avant les Incas passionnera le public curieux du sujet

 
L’exposition illustre son propos avec de très nombreuses petites statuettes découvertes dans les sites fouillées. La majorité avait un but funéraire, parfois cultuel, ou les deux. Ces statuettes représentent soit des animaux, soit des hommes, soit, pour beaucoup, des chimères zoo-anthropomorphiques. Certains canards guerriers, avec des palmipèdes reconnaissables sans aucun doute possible, mais portant casque, cuirasse, bouclier et casse-tête, étonnent particulièrement. Il existe un parcours spécifique pour les enfants avec les livrets adaptés ; ils devraient apprécier ces statuettes amusantes ; toutefois, les parents surveilleront particulièrement les vitrines du milieu de l’exposition où se trouvent deux statuettes obscènes ; elles sont heureusement les seules de l’exposition de ce type. Sont aussi présentés des objets d’usage courant de ces civilisations, avec des objets de toilette, des armes, et quelques couteaux sacrificiels. Ainsi, ces civilisations séduisantes par certains aspects, ont-elles pratiqué des rites monstrueux de sacrifices humains, même s’ils n’ont jamais atteint le niveau des massacres de masse du Mexique précolombien. Donc non, contrairement aux idées reçues et imposées actuellement, la conversion au Christianisme a été un indéniable progrès, pour ces peuples comme tous les autres.
 
Le Pérou avant les Incas passionnera le public curieux du sujet.
 

Hector JOVIEN

 

Pérou avant Incas Archéologie Histoire Exposition

Musée du Quai Branly Jacques Chirac, 37 Quai Branly, 75 007 PARIS


 

Dates :

– Du mardi 14 novembre 2017 au dimanche 01 avril 2018
– Fermeture le lundi
 
lundi, mardi, mercredi, dimanche : 11h00-19h00
 
jeudi, vendredi, samedi : 11h00-21h00
 
Plein tarif : 12,00 €