fbpx

Des physiciens australiens font réaliser une expérience complexe par l’intelligence artificielle

Cherchent-ils à raccourcir leur temps de travail hebdomadaire ? L’équipe de l’Australian National University a confié avec succès à un robot la réalisation d’un condensat de Bose-Einstein, une expérience qui obtint le prix Nobel de physique en 2001. Ils se sont contentés de refroidir du gaz à 1 microkelvin – à un millième de degré du zéro absolu – laissant ensuite l’intelligence artificielle de trouver le meilleur moyen pour refroidir encore la matière, ce qu’elle a fait au moyen d’essais successifs en appliquant des lasers et en contrôlant d’autres paramètres. La machine a réussi à « inventer » une solution en moins d’une heure.
 
Comme l’expliquent les chercheurs, le robot ne mange pas, ne dort pas et ne prend pas de vacances, et coût donc moins cher qu’un physicien en chair et en os.
 
La prochaine étape : créer un jour un robot qui ne soit pas conçu pour une tâche précise mais qui sache s’adapter à de nombreuses situations.