fbpx

Trop d’impôt tue l’économie espagnole

Trop d’impôt tue l’économie espagnole
 
L’espagnol moyen gagne un salaire annuel de 24.400 euros par an et consacre 184 jours de travail à ses obligations fiscales. Le rapport affirme que 102 jours sont consacrés à la Sécurité sociale, 41 à l’impôt sur le revenu, 25 aux taxes sur les ventes, et les 16 derniers aux autres taxes en tous genres.
 
Les Espagnols sont surtaxés et la situation économique est de plus en plus catastrophique. On retrouve le même phénomène en France. Y’aurait-il un lien de cause à effet ?