fbpx

La Turquie affirme avoir deux fois averti la France au sujet d’un des kamikazes

Lundi, la Turquie a affirmé avoir mis en garde la France, à deux reprises en un an, contre Omar Ismaïl Mostefaï, un des assaillants du Bataclan lors des attentats de Paris.
 
Elle a déploré n’avoir eu aucun retour des autorités françaises.
 
Condamné à plusieurs reprises, en France, pour des délits de droit commun et fiché pour sa radicalisation islamiste depuis 2010, l’homme était entré sur le territoire turc en 2013 et avait fait l’objet d’une enquête en en raison de sa liaison avec un groupe terroriste.
 
Régulièrement accusée de ne point trop en faire, la Turquie se démène avant d’être pointée du doigt…