fbpx

Une association d’étudiants chrétiens dans l’Iowa privée de ses droits pour avoir récusé la candidature à sa présidence d’un homosexuel actif

association étudiants chrétiens Iowa privée droits homosexuel candidature présidence actif
 
L’association, Business Leaders in Christ, vient d’engager des poursuites contre l’université de l’Iowa qui l’a empêchée de mener les activités sur le campus pour violation de sa politique des droits de l’homme, privant ses membres du droit d’utiliser les locaux de l’établissement ainsi que de subventions réservées aux associations agréées.
 
Les étudiants chrétiens s’estiment victimes de discrimination, alors qu’ils sont sanctionnés pour avoir exigé d’un candidat à la présidence qu’il s’engage, comme le précisent les statuts de l’organisation pour ses responsables, « à éviter toute activité sexuelle en dehors du mariage entre un homme et une femme ».
 
C’est un activiste homosexuel, Marcus Miller, qui a sans doute fait du « testing » en sollicitant le droit de se présenter à la présidence de BLinC, en refusant expressément de se conformer aux exigences statutaires et en déclarant de manière tout aussi ouverte qu’il rejette les croyances religieuses de l’association.
 
Ayant vu sa candidature interdite, Miller a déposé officiellement plainte auprès des autorités de l’université, affirmant qu’il avait été l’objet de discrimination parce qu’il est un homosexuel ouvertement actif.
 
L’association estudiantine veut faire reconnaître son droit de pouvoir « choisir des leaders qui adhèrent à sa mission », et son actuel président, Jacob Estell, fait observer que l’association homosexualiste dont fait partie Marcus Miller exige de ses responsables qu’ils « signent et acceptent sa Charte de mission et de valeurs essentielles ».