fbpx

La phrase : Black Lives Matter, qui peut se traduire par Les vies des noirs comptent (ou importent)

Black Lives Matter slogan mouvement international activistes Ziad Ahmed phrase

Ziad Ahmed et Hillary Clinton


 
C’est aussi un slogan et le nom d’un mouvement international d’activistes « anti racistes » qui a fleuri sur les émeutes raciales fomentées par la gauche américaine contre la police, accusant l’Amérique de « racisme systémique ». Cette phrase-slogan a été répétée cent fois par un étudiant musulman, Ziad Ahmed, sur son formulaire d’inscription à l’université de Stanford, l’une des plus prestigieuses des Etats-Unis. A la question : qu’est-ce qui importe, à votre avis ?, il a répondu : Black Lives Matter. La direction de Stanford a aussitôt accepté sa demande, « inspirée », dit-elle par sa « passion, sa détermination et son cœur », l’invitant à rejoindre « la communauté diverse, joyeuse et accueillante de son campus ». Ziad Ahmed, déjà classé en 2015 dans le « top dix des adolescents qui changent le monde », et qui s’est affiché en photo avec Obama et Hillary Clinton, aurait fait un tabac au grand débat présidentiel. Il a tout compris au système : surtout pas d’argumentation, rien que de l’image.