fbpx

La vraie raison du recomptage demandé par Jill Stein aux Etats-Unis

Etats Unis vraie raison recomptage demandé Jill Stein
 
The Federalist croit la connaître : il ne s’agirait pas d’assurer que le résultat soit conforme à la vérité ni même de mettre en évidence une manipulation des machines qui auraient sous-évalué le vote pour Hillary.
 
« Ce sont des foutaises. Le recomptage s’avère occasionnellement utile, mais seulement lorsque la différence porte sur quelques centaines de voix et non des dizaines de milliers », explique le site.
 
Il s’agit bien plutôt de vouloir saper la légitimité de Donald Trump en empêchant la prise en compte des votes de certains collèges électoraux. La responsable écologiste demande que les votes du Wisconsin soient recomptés à la main, mais l’opération devra avoir fini avant le 13 décembre pour que les dix voix des grands électeurs puissent êtres retenues… et c’est bien difficile.
 
Même chose pour le Michigan et la Pennsylvanie : Jill Stein veut un recomptage qui sera presque impossible à faire en temps et en heure pour que les grands électeurs puissent s’exprimer.
 
Si ces trois Etats ne parvenaient pas à tenir les délais, Trump n’aurait plus que 260 voix, moins que la majorité requise. Il serait alors néanmoins élu par la Chambre des représentants et le Sénat, où chaque élu dispose d’une voix, comme ce fut le cas pour John Quincy Adams en 1824, élu bien que la majorité des grands électeurs se fût prononcée pour son adversaire.
 
Le résultat escompté serait une légitimité fortement entamée, d’autant que Trump n’a pas remporté le vote populaire.