fbpx

Un étudiant de l’Indiana University en Pennsylvanie exclu du cours sur le christianisme pour avoir affirmé qu’il y a seulement deux « genres »

Genre étudiant exclu cours christianisme
 
C’est à la suite de la projection de la conférence TED d’un ex-pasteur transgenre, Paula Stone Willials qui accusait les hommes de tous les maux, des privilèges au « sexisme », que Lake Ingle a été sanctionné pour avoir exprimé son opinion… contraire.
 
Le professeur du cours « Christianisme 481 : soi, le péché et la rédemption », Alison Downie venait de demander aux seules étudiantes de donner leur point de vue. Aucuns n’ayant parlé, Ingle prit la parole pour dire que le point de vue des biologistes est qu’il y a seulement deux « genres ».
 
Il a été aussitôt renvoyé du cours, décision confirmée pour la durée du semestre par le « Bureau de l’intégrité académique » (AIB) pour avoir contrevenu à la « politique sur la perturbation des cours », notamment pour « manque de respect à l’égard de la validité de l’identité et de l’expérience trans ».
 
L’étudiant a été sommé de faire son autocritique : il a été condamné à écrire un mot d’excuses où il devait reconnaître avoir fait du tort à l’environnement d’apprentissage, et à présenter des excuses orales en réintégrant le cours, non sans écouter « en silence » les déclarations du professeur et des étudiants désirant partager leur « ressenti » du fait de son « emportement irrespectueux et disruptif le 28 fevrier ».
 
Lake Ingle a riposté en accusant le professeur de porter atteinte à sa liberté d’expression et d’« abus de pouvoir intellectuel » ; une confrontation est prévue le 19 mars devant l’AIB. Ingle risque son diplôme…