fbpx

Des scientifiques israéliens découvrent « l’effet Dorian Gray » :
votre prénom décide de votre visage !

Prénom Décide Visage Effet Dorian Gray
 
Le prénom choisi par les parents pour leur enfant a un effet sur sa façon d’être et décide en conséquence de son visage, c’est ce que viennent d’établir des scientifiques israéliens, qui ont nommé ce phénomène de mimétisme social « effet Dorian Gray » par référence au roman de Wilde.
 
Vous vous cassez la nénette pour trouver un prénom pour votre enfant et vous avez raison, il va influer sur sa personnalité et modeler en quelque sorte son visage. Le docteur Yonas Zwebner, de l’université hébraïque de Jérusalem, définit ainsi sa thèse : « Des recherches antérieures ont établi qu’il existe des stéréotypes culturels liés au prénom, incluant l’aspect du ceux qui le portent. Par exemple les gens ont tendance à attribuer un visage plus rond à une personne qui a pour prénom Bob qu’à une personne ayant pour prénom Tim. Nous croyons qu’à la longue ces stéréotypes peuvent avoir un effet sur l’apparence du visage des gens ».
 

Comment les scientifiques israéliens ont étudié l’effet Dorian Gray

 
Autrement dit, on aurait tendance à imiter l’image que les gens se font de votre prénom. Les chercheurs israéliens ont illustré leur thèse publiée dans le Journal of personality and social psychology de quinze portraits robots correspondant à quinze prénoms et diminutifs anglo-saxons, Bob, Bill, Mark, Joe, Tim, John, Josh, Rick, Brian, Tom, Matt, Dan, Jason, Andy, Justin. Bob, Dan et Justin ont de bonnes joues, j’aurais peut-être un petit faible pour Rick et Brian.
 
Les Israéliens ont mené huit études scientifiques en demandant à des cobayes de déterminer le prénom de personnes inconnues rien qu’en voyant une photographie de leur visage : or le résultat obtenu à chaque fois, quels que soient la race, l’âge et la catégorie sociale, est significativement meilleur que ne devrait l’être un choix fait au hasard. Les chercheurs ont même produit un algorithme qui fait le travail automatiquement, et détermine le prénom en fonction du visage, lui aussi mieux qu’au hasard. Pour ces chercheurs israéliens, cela signifie que l’attente sociale engendrée par le prénom a une incidence sur l’aspect du visage, qui n’est donc pas uniquement déterminé par les gènes.
 

Pourquoi le prénom décide du visage de celui qui le porte

 
Pour le docteur Zwebner et son équipe, qui développent une théorie du prénom un peu analogue à la théorie du genre, notre apparence est le produit d’une construction sociale où le prénom a une place importante car c’est, chronologiquement, notre premier marqueur social. Et nous nous conformons ainsi jusque dans nos traits au type que notre prénom est censé incarner aux yeux d’autrui. « Nous sommes sujets à la construction sociale dès notre naissance, non seulement par notre genre, notre ethnie, notre catégorie sociale, mais par le simple choix que font d’autres en nous donnant notre prénom ». Les scientifiques israéliens auraient pu ajouter que ce choix dépend bien sûr de notre genre, de notre ethnie et de notre catégorie sociale. Et que cette hypothèse, qui n’est pas pour surprendre un chrétien conscient de l’importance du prénom, doit encore être étayée pour prendre rang parmi les vérités.
 

Pauline Mille