fbpx

Les rebelles « modérés » rejoignent Al Qaïda avec les armes américaines

Les rebelles modérés rejoignent Al Qaïda avec les armes américaines

 
Une grosse partie de ce que l’administration Obama, et avec elle de nombreux pays occidentaux, appelle des « rebelles modérés » se sont ralliés ce mois-ci à la branche syrienne d’Al Qaïda connue sous le nom de Jabbat al Nosra, qui a de nombreuses connexions avec l’Etat Islamique.
 

Les rebelles « modérés »…

 
Ces « rebelles modérés », armés et entraînés par les Etats-Unis pour combattre les rebelles supposément moins modérés qu’eux, ont évidemment emporté avec eux les armes américaines.
 
Des armes parfois lourdes qui serviront donc désormais à combatte les intérêts et les militaires occidentaux.
 

… rejoignent Al Quaïda…

 
Selon plusieurs médias différentes, l’immense majorité des soldats de deux armées “modérées » ont effectivement récemment rejoint Al Qaïda : le groupe Harakat Hazm et le Front révolutionnaire syrien (SRF), tous deux précédemment reliés à l’Armée Syrienne Libre.
 
Tous avaient reçu des armes pour combattre le régime de Bachar el Assad, parmi lesquelles des roquettes de type Grad et des missiles anti-char.
 
Des armes désormais passées entre les mains ennemies, comme prévu par de très nombreux experts.
 

…et Washington fait mine de s’en étonner !

 
La presse même a été obligée de le reconnaître, The Telegraph écrivait récemment : “la perte d’un groupe qui avait été présenté comme un exemple des efforts occidentaux pour aider les rebelles « modérés » est un coup humiliant pour Washington », ajoutant que les défections de ces rebelles s’étaient faites non seulement au profit d’Al Qaïda mais également de l’Etat Islamique.
 
Cela ne fait jamais que trois ans que Damas avait prévenu la communauté internationale.