fbpx

L’UNICEF dénoncée pour sa campagne d’éducation sexuelle en direction des élèves de maternelle

UNICEF campagne éducation sexuelle élèves maternelle
 
Une cinquantaine de chrétiens ont participé à une manifestation devant les bureaux de l’UNICEF, à proximité du siège des Nations unies à New York, pour protester contre la participation de l’agence de l’ONU pour l’enfance à une campagne globale qui vise à promouvoir une « éducation intégrale à la sexualité » comprenant la promotion de l’avortement, de la masturbation et de l’homosexualité.
 
En signant le document cadre, International Guidance on Sexuality Education, l’UNICEF a explicitement approuvé des directives qui visent à faire dispenser l’éducation sexuelle de telle sorte que des enfants puissent être capables de « décrire des réponses masculines et féminines la stimulation sexuelle » et à « résumer les éléments clés du plaisir sexuel ».
 
Le document revoit la définition de l’abstinence qui selon le langage onusien revient à « décider à quel moment commencé à avoir des relations sexuelles, et avec qui ». Ailleurs, le document affirme que l’abstinence peut être « dommageable pour la santé et pour les droits sexuels et reproductifs des jeunes ».
 
Dès l’âge de neuf ans, aux termes de ce document, les enfants doivent être capables « de faire preuve de respect à l’égard de diverses pratiques sexuelles », tandis que l’idéologie du genre est elle aussi est au rendez-vous, puisque les enfants de maternelle doivent apprendre que leur identité de genre peut ne pas être en accord avec leur identité sexuelle.