fbpx

Les USA ont faim

usa faim
 
La majorité des habitants d’Atlanta qui bénéficient d’une aide alimentaire ont un travail, mais n’arrivent pas à gagner assez pour vivre normalement. L’information est communiquée par Feeding America, un réseau de 200 « banques alimentaires », l’équivalent US des soupes populaires et restos du cœur. D’après l’étude qu’elle a menée, un Américain sur sept compte sur l’aide alimentaire pour se nourrir. En particulier, un quart des familles de militaires, soit 620.000 foyers, a besoin d’aide pour garnir sa table. Par ethnie, les utilisateurs de banques alimentaires se répartissent comme suit : 20% d’hispaniques, 26 % de Noirs, 43 % de Blancs, et 11 % d’ « autres ». Bien sûr, ils sont majoritairement d’un milieu social peu élevé et n’ont pas fait beaucoup d’études. Enfin, le phénomène touche de plus en plus de jeunes : 29 % des utilisateurs de banques alimentaires ont moins de dix-huit ans.