fbpx

Deux études récentes révèlent que le nombre de grains de beauté peut déterminer les risques de développer un cancer du sein. L’étude s’interroge sur une possible responsabilité du taux d’œstrogène, responsable de la croissance des cellules cancéreuses, comme de celle des grains de beauté·