fbpx

Le projet de loi espagnol prévoyant d’interdire l’avortement sauf en cas de viol ou de risque pour la santé de la mère devrait finalement ajouter une exception en cas de malformation du fœtus… Déjà le recul ?