fbpx

Le chiffre : 80 %

Allemands millennials diversité culturelle Allemagne enrichie immigrés formatage jeunes école
 
C’est la proportion d’Allemands de moins de dix-huit ans (en anglais les « millennials ») qui estiment la « diversité culturelle » de l’Allemagne « enrichie » par les immigrés. C’est la plus forte d’Europe, les jeunes Espagnols, juste derrière, ne pensent ainsi qu’à 78 % et les Luxembourgeois à 76 %. A l’inverse, seuls 13 % des jeunes Allemands (et 11 % des Espagnols) comptent l’immigration parmi leurs principaux soucis, et moins d’un quart pensent qu’en « temps de fort chômage, les emplois devraient être réservés aux nationaux ». Cela montre que le formatage des jeunes mentalités par l’école et les médias joue partout en Europe, que le chômage n’est pas très élevé en Allemagne, que parmi les « jeunes Allemands » se trouve une forte proportion d’immigrés, et qu’enfin le peuple allemand, démographiquement moribond, dégoûté de lui-même par la seconde guerre mondiale, est en train de consentir à sa disparition et à son remplacement.