fbpx

Un aumônier militaire catholique assassiné au Venezuela

Son corps sans vie a été retrouvé deux jours après sa disparition alors qu’il regagnait sa voiture pour rentrer chez lui, le 25 septembre au soir. « En tant que chrétiens, nous déplorons cette mort, qui s’ajoute à celle des nombreuses autres victimes de la violence et du climat d’insécurité que connaît le pays », a déclaré l’évêque de son diocèse.