fbpx

Fantastique (Enfants)
Le BGG : le bon gros géant ♥


 
Le BGG : le bon gros géant, est, comme le titre l’indique assez explicitement, un film d’animation qui s’adresse principalement aux enfants. Il est aussi, selon nous, visible à la rigueur par un adulte bien disposé, ouvert à l’univers baroque, parfois poétique, du film. Le BGG : le bon gros géant renoue délibérément avec tous les éléments caractéristiques du conte : une enfant orpheline, élevée en institution, rencontre un géant, qui l’enlève, ce qui lui permet de découvrir son dangereux univers. Une curiosité majeure réside dans la transposition à l’époque la plus actuelle de ce type de récit. Il en résulte un décalage comique qui peut maintenir éveillé le public adulte : ainsi, la reine de l’univers du conte, est la très actuelle reine du Royaume-Uni Elisabeth II, dotée dans cette fable des pouvoirs d’action d’un monarque absolu, et ce pour le meilleur !
 
Le BGG : le bon gros géant est un être bon, végétarien. Il a enlevé la petite fille dans une réaction mêlant forme de prudence, puisque l’existence des géants doit être maintenue secrète des hommes, et qu’elle l’avait découvert accidentellement, et de panique. Mais les autres géants, plus grands, forts, d’allure vraiment monstrueuse, enlèvent les petits enfants pour les manger. De telles scènes ne sont heureusement absolument pas montrées. La petite fille doit donc suivre les conseils du bon gros géant pour échapper à ses semblables ; ces échanges obligés finissent par créer un lien d’amitié. Le parler paysan du bon gros géant peut amuser en anglais ; par contre en français, il rappelle celui de footballers incapables de formuler une phrase simple sans faute, ce qui n’amusera probablement pas.
 

Le BGG : le bon gros géant, un spectacle séduisant pour le jeune public

 
Une vive controverse a eu lieu dans les médias en France au sujet de la qualité de l’animation du BCG : le bon gros géant. Si elle ne nous a pas semblé exceptionnelle certes, elle n’a pas mérité les vigoureuses attaques reçues dans la presse spécialisée ou quelques grands journaux ou hebdomadaires. Il s’agit fondamentalement d’un conte, et les méchants géants doivent être laids, ce qui facilite considérablement la compréhension de l’action pour le jeune public. Quant aux passages véritablement oniriques et poétiques, il est évidemment facile de s’en moquer ; mais nous les avons trouvés charmants.
 
Ainsi, les enfants devraient apprécier le film. Le seul petit problème éventuel réside dans la longueur du film, peut-être un peu excessive pour les enfants, même s’il n’y a pas, heureusement, de graves fléchissements du rythme de l’action. On pourra au plus déplorer certains détails de mauvais goût dans la grossièreté des mœurs des géants. Dans l’ensemble, il n’en reste pas moins selon nous un spectacle séduisant pour le jeune public.
 

Hector JOVIEN

 
BGG bon gros géant fantastique enfants animation film