fbpx

Bruno Le Maire annonce un régime « particulièrement favorable » pour la fiscalité des crypto-monnaies

Bruno Le Maire annonce régime favorable crypto monnaies
 
Lors d’une intervention au cours de l’examen de la loi Pacte, vendredi soir, à l’Assemblée nationale, le ministre des Finances a confié que le projet de loi de finances comprendra « l’introduction d’un régime fiscal et comptable qui va être particulièrement favorable à la blockchain et aux nouvelles technologies financières ».
 
Concrètement, cela pourra avoir du bon. L’assouplissement de la fiscalité des crypto-actifs est très attendue par les professionnels du secteur, mais aussi par les particuliers, dont les plus-values sont imposées au taux fixe de 36,2 % pour ceux qui ont une activité dite « occasionnelle » (exonération totale si la valeur de revente -et non la plus-value- n’excède pas 5.000 euros). Ceux qui réalisent de nombreuses transactions doivent opter pour le régime très complexe des « bénéfices industriels et commerciaux » nous précise Capital.
 
Selon un rapport publié en juin par France Stratégie, un think tank de recherche économique, l’Allemagne impose les plus-values à 25 % et le Royaume-Uni à 28 %.
 
La France ne veut donc plus être à la traîne dans ce secteur alternatif explosif. Bruno Le Maire a d’ailleurs précisé qu’il s’agissait d’« une politique globale, coordonnée, volontariste pour faire de la France le leader de la blockchain en Europe ».
 
« Qu’un ministre des finances du G7 prenne ainsi position pour la crypto montre que le temps du “cryptobashing” est clos » a déclaré William O’Rorke, cofondateur du cabinet d’avocat Blockchain Legal.