fbpx

Chine : Xi Jinping demande aux écoles du Parti de prêcher le communisme aux futurs fonctionnaires

Chine Xi Jinping écoles Parti prêcher communisme fonctionnaires
 
Dans son allocution donnée ce samedi devant l’assemblée des écoles du Parti, le président chinois Xi Jinping a expressément demandé que les écoles du Parti soient entièrement dévouées, corps et âme, au Parti communiste chinois (PCC) de manière à former des fonctionnaires pétris du sens des responsabilités, de la discipline et d’allégeance envers le Parti. C’est la première fois que le PCC annonce aussi ouvertement le principe fondamental qui régit l’existence des écoles du Parti : être en accord parfait avec la ligne du Parti, sans jamais s’en départir.
 

Les écoles du Parti encouragées par Xi Jinping

 
Dans un contexte international en perpétuel changement et face à la laborieuse entreprise de réforme domestique qui s’impose au régime communiste de Pékin, le Premier secrétaire du parti communiste chinois a réaffirmé la nécessité d’avoir des écoles du Parti aussi fortes que jamais, telles « les os d’un squelette plein de calcium ». Il y a des constantes que les « réformes » ne toucheront pas… Ainsi les fonctionnaires doivent ils avant tout être formés selon la doctrine du Parti, notamment en étudiant les récentes réussites d’adaptation du marxisme aux conditions chinoises et en y adhérant pleinement.
 

Le président de la Chine veut des fonctionnaires bien formés au communisme

 
Les écoles du Parti doivent également accroître leur rôle dans l’enseignement de la constitution du Parti, de ses règles et de sa discipline, dans la plus pure tradition communiste. La Commission centrale d’inspection de la discipline du PCC a d’ailleurs souligné l’insuffisance de ces enseignements (2,5 % du temps de classe) au sein des écoles du Parti.
 
Les cadres supérieurs du parti sont également appelés à participer à la formation de la « relève » en intervenant au sein des écoles du Parti, qui doivent devenir des réservoirs d’idées pour mieux répandre les idées du PCC. Les interventions sont prévues à tous les niveaux, que ce soit à l’échelle nationale, provinciale ou municipale. Tous les leaders devront dispenser « la bonne parole » du Parti au moins une fois par an dans les écoles du Parti.
 

Nicklas Pélès de Saint Phalle