fbpx

Cour des comptes : les comptes de la Commission européenne sont faux

Comptes Commission Europeennes Faux Cour
 
Un audit interne des dépenses de la Commission européenne consulté par le Daily Telegraph de Londres révèle que la Cour des comptes européenne a refusé de viser conformes quelque 140 milliards d’euros de dépenses en 2013 sur les 150 milliards dépensés au total. C’est la quasi totalité des comptes qui sont matériellement faux, selon l’audit annuel. 7 milliards pris sur le budget de l’UE ont été « mal dépensés » en raison de contrôles qui ne sont que « partiellement efficaces ».
 

La Cour des comptes rejette les faux comptes pour la 19e année consécutive

 
C’est la 19e année consécutive où la Cour des comptes de l’UE n’approuve pas les comptes, sans qu’il ne se passe rien.
 
L’audit recommande une meilleure gestion de l’argent, en ces temps de « pressions continues sur l’UE et sur les finances des Etats membres ». « On peut et on doit faire davantage pour que l’argent soit dépensé selon les règles », assure la Cour.
 
Parmi les exemples de comptes faux évoqués dans le rapport, se trouve le projet d’achat de 4 hélicoptères pour l’Espagne, destinés à la surveillance et au contrôle des frontières de l’Union pour les trois quarts de leur temps d’utilisation. « La Cour a constaté qu’ils n’étaient utilisés à cette fin que pendant 25% du temps. » La Moldavie, de son côté, a obtenu près de 1,8 million d’euros pour le développement social, sans que des dépenses effectives justifiant l’utilisation de ces fonds n’aient pu être relevées sur place.
 

La presse anglaise demande des comptes à la Commission européenne

 
La presse britannique, vent debout contre les demandes de la commission européenne qui veut récupérer plus de deux milliards d’euros sur le Royaume-Uni au titre de contributions au budget européen, en raison de la meilleure santé économique de cet Etat membre, s’étrangle devant la gabegie de l’UE, pointant les « erreurs administratives » qui ont conduit à de telles dépenses incontrôlées. Les élus conservateurs – un œil sur leur droite, où l’UKIP prospère avec son discours anti-européen – qualifient de « blague » la facture présentée à David Cameron alors que les dépenses en excès de l’UE dépassent largement la somme réclamée.
 
Si de tels audits faisaient changer les comportements, cela se saurait… Au moins mettent-ils la pression sur les hommes politiques inquiets de leur réélection. Le temps d’une campagne… dont les comptes seront très probablement faux, on peut le craindre.