fbpx

L’euro s’enfonce toujours face au dollar

Euro s enfonce dollar
 
L’euro continue de s’enfoncer face au dollar. La monnaie unique est tombée jeudi à un nouveau plus bas face au billet vert – tiens ! on ne le qualifie pas d’historique ? – en onze ans et demi, après le discours du président de la Banque centrale européenne Mario Draghi sur les perspectives économiques en zone euro. Les observateurs affirment cependant que les propos de M. Draghi étaient encourageants. Que serait-ce sinon ?
 
En fin d’après-midi, l’euro ne valait plus que 1,1011 dollar – après avoir chuté jusqu’à 1,0988 dollar un peu plus tôt. « L’euro a suivi un parcours en montagnes russes avec la conférence de presse de Mario Draghi », observait un analyste de DailyFX.
 

Notre économie s’enfonce toujours…

 
Qu’a donc dit Mario Draghi ? Que sa politique économique était la bonne – puisque la Banque Centrale européenne a relevé ses prévisions de croissance pour 2015 et 2016. Mais aussi que le programme de rachats d’actifs (1.140 milliards d’euros de dettes publiques et privées, autrement dit de création d’argent ex nihilo) commencerait lundi prochain, et pourrait s’étendre au-delà de la date de conclusion prévue en septembre 2016. Et cela, ce n’est pas précisément une bonne nouvelle de nature à rassurer les marchés…
Pas de nouvelle date ! On continuera, explique Mario Draghi, tant que l’inflation ne sera pas stabilisée sur le taux recherché de 2 %.
 
En clair, l’incertitude de la situation laisse prévoir que l’euro va continuer à chuter. Il pourrait prochainement atteindre la parité avec le dollar – ce qui ne semble pas le but premier recherché, car il ne devrait pas s’en tenir là. Sauf si notre politique économique recevait demain un coup de fouet dont aucun de ses responsables n’a l’air de connaître la recette !
 

L’euro ne fait pas le poids face au dollar

 
Contrairement à Mario Draghi, qui estime que les risques auxquels est soumis l’économie européenne ont diminué, il semble que l’on ne puisse faire autrement que de se poser – ou de se reposer… – la question de la viabilité de la monnaie unique. Une interrogation qui, si elle était ouvertement posée, prendrait la forme d’un séisme…