fbpx

Ferguson : Zemir Begic le mort dont tous les médias se fichent…

Ferguson Zemir Begic mort blanc
 
Le 30 novembre dernier, on apprenait la mort d’un jeune américain blanc de 32 ans, Zemir Begic, tué par quatre adolescents noirs et hispaniques qui l’avaient battu à mort avec des marteaux. Silence des médias.
 
Comme pour la mort du policier blanc originaire de Virginie, le capitaine Kevin Quick, tué par les membres d’un gang noir, les médias ont tu la mort de ce jeune homme, trop préoccupés par leur rôle de porte-paroles de la cause des manifestants de Ferguson.
 

Zemir Begic, blanc, mort à Ferguson

 
Selon Fox News, Begic a été tué à Bevo Mill, à quelques 30 kilomètres de Ferguson.
 
Mais pendant que le département fédéral de la justice cherche le moyen de poursuivre le policier Wilson Darren qui a tué Michael Brown, alors qu’un grand jury a déjà refusé de le poursuivre, les autorités de la région affirment que le meurtre de ce jeune Zemir Begic n’a aucune motivation raciale.
 
Trois des quatre suspects ont été arrêtés… Mais les médias ne semblent pas avoir le temps ou les ressources nécessaires pour couvrir l’événement. Ils sont focalisés sur la mort d’un jeune Noir. Un crime évidemment « raciste », pour le coup.