Le FMI continue de jouer les Cassandre à propos du Brexit

FMI jouer Cassandre Brexit baisse prédictions croissance

Maury Obstfeld, chef économiste du FMI.


 
Il vient de revoir à la baisse ses prédictions de croissance mondiale pour les deux années à venir, invoquant « l’incertitude » créée par la sortie du Royaume-Uni de l’UE, alors qu’on n’a aucune idée précise de ce qui va se passer. La croissance reste évaluée à 3,4 % en 2017, 0,1 % de moins que l’estimation antérieure.
 
C’est toujours nettement mieux que la zone euro dont la croissance en 2017 est estimée à 1,4 %.
 
Mais c’est le Royaume-Uni qui est le plus « puni » par le FMI qui lui accorde une maigre croissance de 1,3 %, près d’un pourcent de moins que l’estimation antérieure, voire une entrée en récession si le « divorce » se passe mal.
 
On verra – à l’heure où d’autres voix annoncent au contraire une plus belle « globalisation » de l’économie britannique et les retombées correspondantes.
 
Beaucoup d’idéologie dans tout cela !