fbpx

La carte postale de RITV : aujourd’hui en Isère, au pied de Chamrousse


 
Alors qu’il se rendait dans la région de Grenoble pour travailler sur un reportage en cours de réalisation (il sera diffusé au début du printemps prochain), Armel Joubert des Ouches en a profité pour revenir de son périple dans le sud-est de la France avec un clin d’œil sur la chaine de Belledonne et sa région.
 

Le Pic de Belledonne, à 2978m d’altitude

 
Revel, Chamrousse (station de sport d’hiver), Sainte-Agnès, Saint-Mury-Monteymond, Domène, Saint-Martin-d’Uriage, Allemont. Ces villages de la région Auvergne-Rhône-Alpes encerclent le pied d’un colosse de pierre : le Grand Pic de Belledonne. Avec près de 3000 mètres d’altitude, il est le point culminant du massif montagneux. Endroit privilégié des alpinistes et marcheurs de haute montagne, le sommet a été atteint pour la première fois en 1859. Cette région est également connue pour ses exploitations forestières. Lors de son passage par Revel notamment, et en raison d’un mauvais temps persistant, notre reporter n’a pas pu gagner les hauteurs du massif. En revanche il a promené sa caméra dans les communes bordant Belledonne. Il a rencontré l’ancien maire de la commune de Sainte-Agnès mais aussi Marc Boussant, un instituteur de Revel.
 
« Chaque ferme de la région était capable de subvenir à ses besoins. Ce qui n’est plus le cas aujourd’hui, explique Marc Boussan. » Je me souviens fort bien de cette époque lorsque j’étais enfant. Nous avions peu mais on était très heureux ! Vous savez, le bonheur, il se suffit à soi-même ».
 

Un territoire sylvicole exceptionnel

 
Le territoire de Belledonne est connu pour ses exploitations forestières. Ce territoire qui s’étend de 800 à 1800 mètres d’altitude est un ensemble de forêt de plus de 54 000 hectares. On y trouve de l’épicéa, du sapin, du hêtre et du châtaignier. En cette période d’hiver, les exploitations forestières tournent au ralenti mais on est frappé par les amas de bois le long de certaines routes montagneuses.
 

Reportage en Isère d’Armel Joubert des Ouches