fbpx

Le patriarche de Constantinople, Bartholomée 1er, appelle à protéger la « maison commune »

Il s’est exprimé mardi devant les participants au « sommet des consciences », en préparation de la prochaine grande conférence internationale sur le climat qui se tiendra à Paris en fin d’année. Devant le cardinal Peter Turkson, président du Conseil pontifical Justice et Paix, et l’ancien secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, le patriarche a évoqué le « défi unique » que « notre époque est en train d’affronter. »
 
Il s’est également appuyé sur l’encyclique Laudato Si’ du pape François, son « frère d’âme », insistant sur le fait que le pape et lui-même invitent « les Églises sœurs de Rome et de Constantinople » à approfondir avec « la prière et l’action », leur « engagement commun pour notre maison commune ».
 
Une déclaration inquiétante quand on se souvient de la proximité que la hiérarchie orthodoxe entretenait avec le KGB.