fbpx

Portables autorisés en prison ?

Portables prison
Le nouveau contrôleur des prisons, l’ancien maire PS de Reims Adeline Hazan, a imaginé l’autorisation des portables en prison : « Je pense que cela peut être utilisé, sous réserve, bien sûr, qu’un certain nombre de numéros soient utilisés ».
Elle se justifie en citant les saisies massives de téléphones portables en milieu carcéral : « Cela (prouve) bien que l’interdiction ne (sert) pas à grand-chose. »
Comme d’habitude, aligner le droit sur les faits plutôt que de lutter contre les fraudes… Le secrétaire général du SNP-FO-Direction a répondu : « On ne sait pas brider les téléphones mobiles sur quelques numéros. Et si c’était le cas, on ne ferait que démultiplier le trafic de cartes SIM ».