fbpx

Un remède médiéval pour le MRSA, staphylocoque résistant aux antibiotiques

Des chercheurs américains et britanniques ont constaté qu’une décoction médiévale pour les infections oculaire tue cette bactérie à 999 sur 1000 lorqu’elle est présente dans une plaie de souris.
 
La recette date du Xe sicèle et comprend deux sortes d’alliacées (la famille de l’ail, de l’oignon et du poireau), du vin et de la bile de taureau. La mixture doit bouillir dans un récipient en bronze, purifiée et reposer 9 jours avant utilisation.
 
D’après les chercheurs, il n’y a pas d’ingrédient spécifique qui rende compte de l’efficacité du remède aussi bien pour les orgelets que pour la superbactérie MRSA : ils pensent que c’est la combinaison des composantes et le procédé de préparation qui l’explique.