fbpx

Robert Ménard interviewé par Reinformation.tv sur la sortie de son livre « Abécédaire de la France qui ne veut pas mourir »


 
 

Entretien avec Armel Joubert des Ouches

 

Abécédaire de la France qui ne veut pas mourir : petit manuel de survie en terre hostile

 
A l’occasion de la sortie de son livre Abécédaire de la France qui ne veut pas mourir, l’actuel maire de Béziers, Robert Ménard était à Rennes le 19 décembre dernier. Il est venu dédicacer son ouvrage avant de tenir une conférence devant plus de 200 personnes. Robert Ménard parle de ces Français qui pensent et mais qui ne parlent pas de peur d’être accusé de racisme. Il parle d’une France qui souffre et qu’il rencontre au quotidien :
« Je le vois dans ma ville, les gens sont malheureux. Ils viennent me voir à la mairie parce qu’ils ont besoin d’être écouté, un peu entendus. Je suis là pour tenter de redonner de la fierté aux gens ! C’est mon travail : régler les problèmes quotidiens, les problèmes de sécurité, de propreté, de mutuelles et en même temps, j’essaie de leur dire qu’ils ont toutes les raisons d’être fiers de l’histoire de ce pays… ! »
 

« Une presse à vomir… »

 
Devenu maire de Béziers – ville de 75.000 habitants – avec le soutien du Front National, Robert Ménard estime que la classe politique dans son ensemble est devenue « uniquement soucieuse d’elle-même ».
Ancien patron et fondateur de l’organisation RSF, Reporters sans frontières, journaliste durant plus de 30 ans, Robert Ménard a toujours estimé que les journalistes se devaient d’être au service « des plus faibles. Les journalistes sont là pour écouter ceux que personne n’écoutent. Mais vous découvrez que c’est exactement le contraire. Ce sont les gardes chiourmes du système… Un journaliste doit engager plus que sa force de travail ! »
 

« Des hommes politiques aussi lâches que la presse »

 
Dans ce court entretien d’une quinzaine de minutes, Robert Ménard évoque également ses relations avec les maires de sa région, et le choc éprouvé devant le manque de courage des politiques ou des élus locaux.
 
Robert Ménard sera jugé le 8 mars 2017 pour ses propos sur Twitter et sur la chaine de télévision LCI : « #RentreeDesClasses : la preuve la plus éclatante du grand Remplacement en cours. Il suffit de regarder d’anciennes photos de classe… ».
 
Robert Ménard livre Abécédaire France veut pas mourir