fbpx

Malgré le Brexit, la consommation en hausse au Royaume-Uni

Royaume Uni malgré Brexit consommation hausse
 
Les ventes au détail ont bondi de 1,4 % au Royaume-Uni en juillet : une nouvelle preuve que le vote du 23 juin pour le Brexit n’a pas plombé le moral des Britanniques, loin s’en faut. La progression est bien plus importante que celle prévue par les analystes de Bloomberg et fait suite à une baisse de 0,9 % au mois de juin.
 
C’est la consommation non alimentaire – habillement et équipement domestique – qui a permis le bond en avant inattendu.
 
« Il y a peu de signes d’un effet immédiat du Brexit », a confirmé James Knightley, économiste chez ING.
 
Les analystes économiques continuent pourtant d’en annoncer les effets pervers, s’alignant comme souvent sur le discours politique mondial dominant.