fbpx

« Satan est particulièrement actif près des lieux d’avortement », dit Mgr Thomas Olsted, de Phoenix, Arizona

Satan particulièrement actif avortement Thomas Olsted Phoenix Arizona

Mgr Thomas Olsted, évêque de Phoenix en Arizona.


 
L’évêque de Phoenix, Arizona, Mgr Thomas Olsted, vient d’appeler les militants provie à la « vigilance » lors de leurs veilles auprès des centres d’avortement, rappelant que Satan est « particulièrement actif » autour de ces lieux : « Nous pouvons êtres sûrs que lorsque nous sommes à proximité d’un lieu où des avortements sont pratiqués, le Malin y est spécialement actif, mais nous ne sommes pas seuls lorsque nous prions. (…) Nous en rendons grâce à Dieu et c’est pour cela que nous y prions ensemble. C’est pour cela que nous appelons Notre Dame de Guadalupe à être auprès de nous et à nous garder à l’abri de son manteau. »
 
Mgr Olsted a fait ces réflexions lors d’une messe célébrée, le 4 février dernier, en la basilique Sainte-Marie de Phoenix à l’occasion de la campagne de printemps de veilles de « 40 Days for Life » (40 jours pour la vie), un mouvement qui associe veilles, jeûne et prières pour obtenir la fin de l’avortement légal et la protection des enfants à naître.
 

Prier près des avortoirs parce que Satan y est « particulièrement actif »

 
Rappelant que le Christ ne nous demande pas d’agir isolés – « Il envoyait les apôtres deux par deux, ils ne devaient pas partir seuls » – l’évêque de Phoenix a affirmé que « ceux qui sont engagés comme témoins de l’Evangile de la Vie, et qui cherchent à défendre les plus vulnérables d’entre nous » ne sont pas seuls.
 
Le seul diocèse de Phoenix compte cinq villes qui participent depuis le mercredi des Cendres à « 40 Days for Life », un carême offert pour cette intention qui est aujourd’hui au cœur du combat chrétien.
 

L’évêque de Phoenix, Arizona, Mgr Thomas Olsted, appelle à un combat spirituel contre l’avortement

 
C’est ce que prêche Mgr Olmsted en paroles et en action : il a lui-même participé à une veille devant le Planned Parenthood de sa ville, le Vendredi Saint de l’année dernière et appelant les hommes de son diocèse à prendre la défense du mariage et de la famille. En 2013, il s’était exprimé devant une réunion de cardinaux, d’évêques et de prêtres des Amériques à garder ferme leur confiance dans les « vérités difficiles » que l’Eglise enseigne sur le mariage, la vie et la liberté religieuse pour que l’Evangile puisse continuer de se répandre.
 
Le directeur de l’Office pour le mariage et le respect de la vie du diocèse de Phoenix, Mike Phelan, a lui aussi évoqué le rôle de premier plan que revêt aujourd’hui du point de vue religieux et catholique la défense des vérités naturelles à propos du couple humain, de la transmission de la vie et de sa défense. « “Forty Days for Life” accomplit aujourd’hui la tâche la plus fondamentale, la plus fondatrice et probablement la plus importante du mouvement provie, à savoir la prière publique et le témoignage. Bien des batailles spirituelles ont lieu autour de ces cliniques. »
 
Le travail le plus important ? C’est mettre en évidence le fait que la culture de mort, étant l’œuvre du démon, ne pourra être vaincue sans l’assistance divine.
 

Anne Dolhein