fbpx

Un tribunal allemand blanchit une patrouille de « police de la charia »

tribunal allemand patrouille police charia
 
C’est la deuxième fois qu’un tribunal refuse de sanctionner un groupe salafistes qui, revêtus de gilets à l’inscription « Shariah Police » patrouillaient les rues de Wuppertal pour « inciter » les gens à cesser de boire de l’alcool, d’écouter de la musique, d’aller en boîte de nuit ou de parier.
 
Le groupe en question est mené par un converti à l’islam, Sven Lau, qui est par ailleurs poursuivi pour son soutien à un « groupe terroriste » combattant sur le sol syrien.
 
Les poursuites étaient fondées sur « l’uniforme politique » adopté par les sept activistes islamiques, d’après une loi adoptée pour pénaliser le port d’uniformes néonazis.
 
La qualification n’a pas été retenue, les juges ayant estimé que les vestes oranges et leur inscription n’étaient pas « évidemment militantes » et ne produisaient pas un « effet d’intimidation ».
 
Parce qu’un islamiste, ça n’est pas censé faire peur ?