fbpx

USA : divergences entre politiques et militaires sur la lutte contre ISIS

USA divergences politiques militaires ISIS
 
Juste avant d’intervenir devant le Sénat mardi, les deux plus hauts responsables militaires américains, le secrétaire à la défense Chuck Hagel et le chef d’Etat Major Martin Dempsey ont présenté un rapport très peu optimiste sur les chances de réussite de la stratégie de l’administration Obama dans la lutte contre le Califat islamique.
Ils ont notamment listé les obstacles qui risquaient d’empêcher le succès de cette entreprise.
Ils ont confié leur incertitude concernant la capacité des forces militaires irakiennes à se reconstituer pour devenir une véritable force contre l’Etat Islamique.
Ils ont également émis un doute quant aux priorités des forces armées syriennes entraînées par les Etats-Unis, considérant que leur lutte contre l’Etat Islamique passerait sans doute après celle qu’ils mènent contre le président syrien Bachar el-Assad.
Mais le rapport note enfin qu’il est difficile d’assumer la promesse de l’administration de ne pas déployer de troupes américaines au sol. Martin Dempsey affirme notamment que des conseillers auprès de l’armée irakienne seront nécessaires sur la question du combat urbain.
Un rapport qui pose donc la question des vraies priorités d’Obama dans la région, et permet d’avoir un doute sur sa volonté de détruire l’Etat Islamique, étant données ces critiques maintes fois évoquées par d’autres.