fbpx

Le chiffre : 130 millions

vaccin tetanos sterilite
 
C’est le nombre de femmes qui ont déjà reçu deux doses du vaccin distribué par l’ONU et l’Unicef contre le tétanos, le tout dans 52 pays différents.
Un vaccin destiné aux femmes en âge de procréer contre lequel les évêques kenyans font campagne depuis plusieurs semaines, jugeant qu’il s’agit d’un « programme de contrôle démographique camouflé ».
 
L’Unicef a nié catégoriquement cette accusation, accusant les évêques de « désinformation » et d’accusations « sans preuve ».
 
Les évêques continuent à mettre la population en garde, affirmant que quatre laboratoires différents ont testé le vaccin et y ont trouvé l’hormone de la grossesse, la Beta-hCG. Combinée à un vaccin, celle-ci aurait pour effet de produire des anticorps si la femme vaccinée venait à produire cette hormone naturellement en début de grossesse. Le vaccin préviendrait donc l’implantation de l’embryon, causant des fausses couches, et pouvant mener à la stérilité…