fbpx

Le nouveau mannequin d’un magasin érotique est un garçon de neuf ans habillé en drag queen

mannequin magasin érotique garçon neuf ans drag queen
 
Le 4 janvier dernier, est apparu dans le catalogue de cette ligne de vêtements gay érotiques américaine, House of Mann, un nouveau mannequin. Il porte une combinaison à paillettes, regarde fixement l’objectif. Le souci (majeur) est son âge : 9 ans.
 
Une sexualisation manifeste dont se sont plaints aussitôt de nombreux utilisateurs de Facebook et Twitter. Mais la réponse du propriétaire d’House of Mann, alias Brandon Hilton (musicien LGBT), ne s’est pas faite attendre : « Si vous ne pouvez pas supporter un enfant dans un pyjama à sequins, peut-être que l’avenir n’est pas pour vous ! » « Je pense que cette nouvelle génération d’enfants drag est brillante et inspirante ! » avait-il dit dans un autre post.
 
D’ailleurs, les récriminations des internautes n’ont eu que peu d’effet… Twitter a affirmé qu’House of Mann n’avait enfreint aucune règle ou politique de la plateforme – Facebook également.
 
Le petit garçon n’était pas un inconnu. Nemis Quinn Mélançon Golden, alias « Lactatia », vit à Montréal. Coutumier des habits de fille depuis l’âge de trois ans, maquillé par sa mère, il promène ses images sur les réseaux sociaux et fréquente les salons drag queen. Il s’est fait surtout connaître du grand public en apparaissant sur « This Morning » avec sa mère, portant une perruque rose, du maquillage et une robe.
 
Il y a prononcé cette phrase-choc : « Si vous voulez être une drag-queen et que vos parents ne vous laissent pas faire, vous avez besoin de nouveaux parents ». Une horreur qu’assènent déjà largement certains adultes et certains organismes… Dite par lui, c’est encore mieux.